Compagnie Art O

 

 

En 2013, Karine Laleu, comédienne et metteuse en scène, crée la Compagnie Art Om̐

autour de sa recherche de nouvelles formes de théâtre lyrique.

Tisser des liens entre musique et théâtre,

explorer les espaces polymorphes de la voix,

investir des lieux singuliers de représentation

- de la friche à la salle -

sensibiliser de nouveaux publics « non initiés » à l'art lyrique,

être un croisement d'artistes aux univers variés,

favoriser les rencontres pluridisciplinaires

(opéra, théâtre, butoh, arts plastiques, masque, musique, vidéo, escrime, etc)...

Autant de pistes que la compagnie aime emprunter.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'équipe

Karine Laleu - Directrice artistique

Formée à l'ENMDAD de Noisiel, elle explore différentes cultures théâtrales corporelles en travaillant le clown ainsi que les jeux burlesque et masqué, puis en s'initiant au Nô et au Kyôgen (théâtre traditionnel japonais).

Elle approfondit son travail corporel avec la danse sportive, l’escrime de scène et le Kyudo (tir à l’arc japonais).

Passionnée par la musique, elle a pratiqué le piano, les percussions et le chant lyrique. 

Elle découvre alors le travail scénique avec les chanteurs et concentre sa recherche sur le chemin émotionnel dans l’univers lyrique.

En tant que comédienne, elle aime découvrir toute forme de théâtre, de la performance de rue au contemporain.

En tant que metteur en scène, sa préférence la porte vers les spectacles lyriques et les opéras qu’elle crée autant sur des scènes classiques que dans des lieux où on ne les attend pas…

Elle a travaillé auprès d'Olivier Py et Christophe Eschenbach sur l'Opéra Mathis le peintre d'Hindemith à l'Opéra Bastille.

Elle intervient régulièrement dans les Master classes de grands artistes lyriques pour la direction scénique des chanteurs : M. Surais; puis V. Gens, M. Delunsch, L.Vaduva, M-A. Todorovitch, J-F. Lapointe, A. Massis...

En 2015, elle a co-créé et co-dirigé le Festival Angevin d’Opéra-bouffe.

Depuis 2013, elle est directrice artistique de la Compagnie Art Om.

karine.laleu@gmail.com

Sylvie Ananos - Directrice technique

Après un parcours de comédienne, elle obtient un CAP d'ébénisterie, un DEA d'arts numériques à l'ESI d'Angoulême et se forme à la régie générale et plateau au CFPTS de Bagnolet et à l'ISTS d'Avignon.

Elle a assuré la régie accueil-compagnies du festival franco-ibérique de Bayonne de 1991 à 1995 et a été adjointe à la direction technique du Festival de Marseille en 2010-2011.

Elle a travaillé en tant que régisseuse générale et/ou plateau à l'Auditorium du Musée d'Orsay (2003-2009), avec la compagnie 111 d'Aurélien Bory sur Azimut, à la Scène Nationale du Lux de Valence (2015-2017), au Théâtre du Châtelet sur Faust du Berliner Ensemble, dans le In du Festival d'Avignon de 2016 à 2019 au Parc des expositions et à la Chapelle des Pénitents blancs sur Het Land Nod de FC. Bergman Die Kabale der Scheinheiligen de F. Castorf et Outside de Kirill Serebrennikov.

Elle a travaillé en tant que régisseuse technique de production à l'Opéra Comique entre 2012 et 2018.

Actuellement, elle est régisseuse générale au Théâtre de L'Archipel à Perpignan.

Emeric Mathiou - Attaché de presse (Agence Aria)

Attaché de presse de formation, accroc à la culture, aux voyages et au monde qui l’entoure, il est curieux, rapide et pragmatique ! Après une formation classique, il évolue dans les différents secteurs de la communication ce qui lui permet de maîtriser les attentes et les besoins du client et aussi des médias. Sa conception du métier est d’être clair, concis et direct.

emeric@agencearia.com

Analia Perego - Comédienne-Maquilleuse

Diplômée de l'Ecole Jacques Lecoq, elle se passionne pour le travail sur le mouvement, ce qui l'amène à pratiquer l'aïkido avec C. Tissier, l'acrobatie aérienne avec B. Ansel, la danse contemporaine avec R. Shotellius et N. Cohelo, puis M. Graham, la méthode Feldenkrais avec M. Pfeiffer, et à se former à la méthode Pilates qu'elle enseigne aujourd'hui.

Elle étudie l'actor studio avec Jack Garfein à New York et aborde la méthode Stanislavsky auprès de N. Zvereva du GITIS de Moscou. En 1990, elle entre dans la compagnie de Théâtre de Rue "Friches" de S. Harper et tourne en France et en Angleterre (Lipstik Tango, Chamade, Ubu Rue, Kekzakalù...).

Elle est tour à tour Malinche dans Azteques de M. Azema mis en scène par A. Mergnat, la Reine Blanche dans Echec en liesse mis en scène par J. Higelin aux Chorégies d'Orange, le général dans Le cancan des corps guerriers de S. Lastreto au Théâtre du Chaudron, la reine Jeanne dans le Cardinal d'Espagne de Montherlant et la mère dans Thérèse en mille morceaux mis en scène par P. Henry à la Comédie de St-Etienne.

Elle travaille également en tant que comédienne à l'Opéra National de Paris  auprès de grands metteurs en scène (Lulu-W. Decker, Lucia di Lammermoor- A. Serban, Turandot- F. Zambello, Macbeth-D. Tcherniakov...).

En parallèle de son travail de comédienne, elle est maquilleuse, formée à l'Atelier International de Maquillage H. Quillé.

www.analiaperego.wordpress.com

Lionel Fernandez - Comédien, maître d'armes, metteur en scène

Comédien formé par Jean Darnel, Jean Davy, Geneviève Casile, Dominique Minot, Tsilla Tchelton et Guy Tréjan au sein de l’Ecole Supérieure d’Art Dramatique de la Ville de Paris, puis par Odile Mallet.

Il travaille avec Jean Darnel dans On ne badine pas avec l’amour de Musset (Lucernaire, Festival de Bonaguil), la Compagnie Guy et Roger Louret dans Le conte des contes, Daniel Leduc dans Les fourberies de Scapin de Molière (Théâtre de la Porte Saint-Martin et tournée), Enrico di Giovanni dans Georges Dandin de Molière, et Jean-Marie Lecoq dans Les trois mousquetaires d'A. Dumas.

Formé par Maître Camboni et Maître Rostain, ses talents d’escrimeur lui permettent de jouer dans Le Cid de Corneille mis en scène par Thomas Le Douarec (Théâtre Marigny, Théâtre Antoine et tournée). Ce qui lui permet d’accéder aux grands rôles du répertoire hugolien, comme Don César dans Ruy Blas  ou Gennaro dans Lucrèce Borgia.

Il règle également de nombreux combats de scène (Les trois mousquetaires Cyrano de Bergerac, Henri VI et Le Roi Jean,...)

L’homme de paille et Les pavés de l’ours  de Feydeau est sa première mise en scène. Il enchaînera notamment avec plusieurs pièces de Shakespeare (Henri VI, Le Roi Jean,...).

En 2017, il est à l'affiche du Théâtre du Gymnase avec Le gros diamant du prince Ludwig.

Nathalie Morazin - Pianiste, soprano

Pianiste d'origine bretonne, Nathalie Morazin s'oriente très tôt vers l'accompagnement du chant lyrique.

Après l'obtention de son DE d'accompagnement vocal, elle suivra l'Opera Course de la prestigieuse Guildhall school of Music de Londres en tant que chef de chant.
Le désir de mieux comprendre les chanteurs qu'elle accompagne la poussera à se perfectionner elle-même en tant que soprano au sein du choeur d'adultes de la Maîtrise de Notre-Dame de Paris et de différentes académies et masterclasses (académie Ravel, Aix-en Provence...).
Elle croisera ainsi de grands musiciens qui l'aideront à évoluer aussi bien comme pianiste que comme chanteuse lyrique tels que Udo Reinemann, Anne le Bozec, Margreet Honig....
Aujourd'hui, elle travaille avec divers ensembles vocaux de haut niveau ou en tant qu’interprète chanteuse, pianiste et/ou comédienne, toujours avec ce désir de cultiver la diversité des expériences.

Julia Knecht - Soprano

Soprano colorature lyrique d’origine Corse, Julia Knecht est diplômée du Conservatoire Supérieur de Musique de Paris et du Conservatoire National de Musique de Marseille.

Elle chante régulièrement sur des scènes nationales et internationales auprès de chefs d'orchestre et de metteurs en scène renommés (Alain Altinoglu, Elisabeth Cooper - Vincent Vitoz, Manon Savary,...).

En plus du répertoire classique, elle se passionne pour les créations contemporaines et participe à des projets originaux de croisements artistiques.

En parallèle à sa carrière en tant que soliste, Julia Knecht est également coach vocal et a pu présenter de nombreux spectacles pédagogiques comme « Offenbach le petit Mozart des champs Elysées » et « la Valse chantée » en octobre 2015. et novembre 2016 à Paris qu’elle a créé et mis en scène.

Julie Vuoso - Performeuse

Julie Vuoso a un parcours artistique multiple (performeuse, chant, mise en scène, installation plastique) qui a été guidé par son envie de mélanger les médiums et leur frontière, de questionner l'identité individuelle et collective, d'expérimenter la création collective et (re)créer des liens entre l'art et la société. Depuis le début, Julie a toujours souhaiter partager son travail avec toutes sortes de public - en milieu scolaire, carcéral, associatif etc. - par des ateliers de pratique artistique et avec des créations collectives.

Evelyne Moisson Bonnevie - Costumière, comédienne

Une vingtaine d'années en tant que comédienne et une dizaine en tant que costumière, toujours à la recherche de la justesse et de l'essentiel, dans l'échange. Egalement ancienne championne internationale d'escrime de spectacle avec une formations de mime, comédia dell'arte, danse...

Elle crée des costumes pour le théâtre contemporain, le music-hall, des spectacles musicaux, l'opéra, etc.

Depuis quelques années, elle s'est lancée dans un parcours de créations plus personnel et a commencé à exposer ses oeuvres en différents endroits. (Festival du lin 2015 à Flainville, les journées du patrimoine à Carrara city, au musée du textile de Wesserling,...)
Toujours à la recherche de nouvelles expériences, elle aime les défis et découvrir de nouveaux univers au coeur de son travail. L’ensemble de ses oeuvres sont des pièces uniques.

www.emb-creations.fr

Anne-Marie Vesco - Artiste peintre

Diplômée de l’ENS de Cachan en Arts Appliqués et professeur agrégée d’art à l’ENSAAMA de Paris.

"Depuis dix ans, Anne-Marie Vesco façonne des allégories de la protection souple, propice à l’ouvrage tout en préservant l’intimité. À partir de 2006, les études de reflets animent les surfaces représentées en diffractant la lumière qu’elles captent. Drapée de moirures cette fois, la limpidité des êtres représentés est sublimée comme celle des espaces urbains que l’artiste appelle des Non-Lieux. À présent ? Vesco travaille encore et encore. La série Rien et son Contraire, débutée en 2010, est constituée de petits objets trouvés ou chinés, qui dialoguent avec dessins et peinture. Installés sous verre, ces assemblages sont infiniment poétiques. À force de dialoguer avec les plis et les éclats, l’artiste a fini par les traverser. Désormais, elle évolue de l’autre côté des miroirs, dans la chair des silences. Coquillages, papillons, breloques brillantes, silhouettes juvéniles, visages enfantins, ombres inspirées, formats circulaires, supports translucides, ambiances nocturnes et aquatiques… Tout transpire l’onirisme, évoque la féminité délicate et les sortilèges mystérieux. Les chevelures ont des allures de lichens, les paupières, d’ailes angéliques, les formats, de secrets. Partout, la mémoire rôde et la mort taraude. Anne-Marie Vesco s’applique aujourd’hui à activer des talismans." F. Monnin

www.amvesco.free.fr

Tombée dans une famille férue de théâtre, c'est par là que Claire Ananos débute son parcours artistique... Elle fuit -très très vite- le plateau pour se retrouver en régie, là où la création artistique et la technique dialoguent. 

Après un DEUG de Psychologie -très enrichissant mais pas assez manuel pour elle-, elle entre à l'Ecole Supérieure d'Audio-Visuel de Toulouse dont elle ressortira diplômée en conception générale audiovisuelle.

Peu à peu son style et son langage audiovisuel s'affine. Elle devient réalisatrice de documentaires de création. Et s'il lui arrive de bifurquer vers la fiction ou le dessin animé, la base de tous ses films trouve toujours sa source dans le réel.

A l'origine, elle faisait des films comme prétexte à des rencontres car, pour elle, chaque individu est un univers à découvrir. Au fil du temps, son désir de faire des films pour faire du bien aux gens s'est imposé et elle a développé des projets longs de plus en plus collectifs et participatifs que chacun peut s'approprier. C'était le cas entre 2000 et 2009 avec le projet « Antigone » pour lequel elle a réuni 3 collectifs d'artistes pluridisciplinaires ; c'est aussi le cas pour le projet de la microscopique qu'elle mène depuis 2012 jusqu'à ce jour. 

https://intentos.fr/

http://www.lamicroscopique.fr/

Mélanie Laleu - Réalisatrice

Après un master de communication audiovisuelle et multimédia, Mélanie intègre une société de production audiovisuelle en tant que chargée de production, elle y produit des spots publicitaires. Parallèlement, elle commence à écrire.  

En 2008, elle monte une société de production avec quatre collaborateurs. Elle y travaille en temps qu’assistante réalisatrice et monteuse.

En 2012, La Main Productions produit son premier court-métrage, Les Parapluies Migrateurs, avec Diana Fontana, Rufus et Dominique Pinon. Le scénario est récompensé au festival Premiers Plans d’Angers. La lecture est diffusée sur France culture, le film est préacheté par France 2, soutenu par la région Alsace et le CNC.

Mélanie développe une série pour enfants avec Ibrahim Maalouf et travaille sur le scenario d’un premier long métrage avec pour co-scénariste Baptiste Gourden.

En 2016, Offshore et A Travers le miroir produisent son second court-métrage, Noyade interdite. Le scenario est diffusé sur France Culture après sa sélection au festival Paris Court Devant.  Il parcourt en ce moment les festivals avec une quarantaine de sélections en France et à l’international et sera diffusé sur France 2.

Le Cortex - Création de jeux vidéo

Créé par Johan Spielmann (directeur de la création et game designer) et Frédéric Sommer (directeur de projet et sound designer), le Cortex est un studio parisien indépendant qui conçoit, écrit et développe des jeux avec l'ambition de proposer des mécaniques ludiques inédites.

Le Cortex exploite ses compétences pour toutes les composantes du jeu, de la conception au hardware.

Animé par de fortes convictions et reconnu pour l'ingéniosité de son travail, Le Cortex a su construire une relation de confiance avec les éditeurs et les joueurs en France et à l'étranger.

Le Cortex cultive donc un savant équilibre entre un esprit idéaliste et des savoir-faire de qualité pour offrir à tous les publics des expériences de jeu originales.

Les créateurs du Cortex rencontrent des partenaires issus de domaines variés. C'est ainsi qu'est née la collaboration avec la compagnie Art Om; ensemble, ils cherchent à créer une nouvelle forme de jeu : quand le jeu vidéo devient spectacle vivant et que le spectacle vivant est un jeu !

Johan Spielmann et Frédéric Sommer

Please reload

S. Ananos - CV

Le bureau

Patrick Ducret - Président

 

Gisèle Laleu - Trésorière

 

Levanah Ducret - Secrétaire

William Quaranta - Administrateur

Origine du nom

 Art Om̐ 

prononcer "Arôme"

 

Art : c'est la matière, le langage de la compagnie, centre de création et d'échanges entre artistes d'horizons différents

O : c'est le premier son, la première vibration créatrice de l'univers. 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now