Nous proposons à un groupe d'amateurs de chaque lieu où nous sommes programmés,

de travailler vocalement et scéniquement une partie de l'opéra,

afin de les initier au chant et au travail scénique,

de leur faire découvrir l'opéra de l'intérieur,

et de les amener à partager la scène avec des professionnels en représentation.


La compagnie Art Om̐ a pour vocation d'amener l'opéra au public :

en le programmant dans des lieux qui n'en ont pas l'habitude,

en allant vers un public de “non initiés”,

en proposant parfois à un groupe d'amateurs de participer à notre spectacle.


Nous proposons deux types d'actions culturelles : les ateliers et la résidence.

Il s'agit d'une base à adapter à chaque nouveau groupe.
En fonction du nombre d'ateliers choisis, il est possible de travailler théâtralement une scène supplémentaire.

ATELIERS

Les participants travaillent vocalement et scéniquement une partie de l'opéra.

(Pour Candide Opéra : le choeur a cappella et scène du casino, pour Le Métronome de nos errances : le choeur final).


Ateliers chant : un artiste lyrique intervient en amont de la représentation (travail vocal, initiation au chant lyrique,
écoute, travail de chaque voix, prononciation de l'anglais, formation du choeur, création du choeur final,...).


Ateliers mise en scène : Karine Laleu, metteuse en scène, intervient en amont de la représentation (travail corporel,
intentions et émotions, découverte des personnages, choeur théâtral, jouer en chantant, mise en scène et en espace du
choeur final de l'opéra,...).


Minimum : 2 ateliers chants de 3h chaucun / 2 ateliers mise en scène de 2h chacun + un filage et la générale.


Il s'agit d'une base à adapter à chaque nouveau groupe.
En fonction du nombre d'ateliers choisis, il est possible de travailler théâtralement une scène supplémentaire

(la scène de la bataille pour Candide Opéra  : travail de choeur théâtral et travail chorégraphique).

RESIDENCES

La compagnie intervient régulièrement auprès d'un même groupe de participants tout au long de la période de résidence.
Les participants font d'une part le même travail que ceux des ateliers.

(Pour Candide Opéra : choeur a cappella, scènes de la bataille et du casino, pour Le Métronome de nos errances : choeur et scène finale).


En parallèle, la compagnie propose un travail d'écriture en corrélation avec l'histoire de la ville (ou de la région de programmation) et de ses habitants.

 

POUR CANDIDE OPERA


L'idée est d'ajouter un chapitre au spectacle : “Candide parmi nous”.
Si Candide était venu dans cette ville, dans cette région aujourd'hui, qu'aurait-il vu ? Qu'aurait-il dit ?


1) Collecte de témoignages d'habitants et/ou d'une population cible sur leur rapport à leur quartier, leur ville, leur région. + collecte de chants régionaux ou liés à l'histoire des habitants (film et prise de son).
-> Etape pouvant être prise en charge par la compagnie seule ou faire l'objet d'une séance de collecte avec les participants.


2) Initiation à la forme littéraire du conte : structure et style. Rôle du conteur. Vision “naïve” d'une situation.
-> Etape pouvant être abordée en amont par un professeur de français si le groupe de participants est composé d'élèves par exemple.


3) Ecriture d'un canevas de scènes à partir des témoignages (lazzi) et de l'expérience personnelle des participants.


4) Improvisation théâtrale sur ces scènes + construction de chaque personnage

(jeu sur l'enfant et la vision de l'enfant, travail sur les émotions, travail corporel et choral, improvisations avec et sans parole).


5) Choix d'une scène et d'un chant + écriture de cette scène dans le style du conte, en incluant le chant

(le chant peut également être une création de paroles sur la musique d'un des airs de l'opéra).


6) Répétitions : travail théâtral + travail vocal sur le chant choisi.
-> Etape d'ateliers avec interventions d'artistes du spectacle : metteuse en scène, comédien et chanteurs.


7) Restitution de fin de résidence

(présentation des étapes de travail et du chapitre créé par les participants : jeu)


8) Participation au spectacle

(choeur a cappella + scènes de bataille et du casino)

! Rq : Le chapitre créé peut être inclu au spectacle si l'aboutissement du travail permet une représentation.


Le nombre de séances de travail et la période de résidence, fixés avec chaque nouveau groupe, détermine le contenu de la restitution.

Aucune expérience musicale ou scénique n'est demandée : nous pouvons travailler avec de vrais débutants.
Actions culturelles et pédagogiques conditionnées à l'établissement d'une convention conforme à l'art.32 de la Loi Liberté de création, architecture et patrimoine du 7 juillet 2016

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now